Le bruxisme, qui se manifeste par un grincement ou un serrement des dents, principalement nocturne, concerne environ 10 à 15 % de patients, mais fait encore l'objet de beaucoup d'interrogations, notamment en ce qui concerne ses causes et origines.


Les symptômes sont

  • douleurs dans les joues, les mâchoires, les tempes et en avant de l'oreille au réveil
  • usure accélérée de la surface dentaire

Les dents peuvent être extrêmement abrasées car les forces de serrage des mâchoires développées pendant le sommeil sont beaucoup plus importantes que celles qu'on rencontre à l'état vigile. Les abrasions peuvent ensuite aboutir à des destructions importantes aussi bien sur les dents que sur les prothèses.

Qu'est-ce que le bruxisme

Il existe deux types de bruxisme :
  • le grincement intempestif des dents du bas contre celles du haut
  • le serrement continu des mâchoires, c'est-à-dire le fait de contracter les muscles mandicateurs en dehors de l'action de mastication requise au moment des repas par exemple

Il peut être permanent, mais n' 'est souvent que passager. Il peut toucher aussi les enfants.

Quelles en sont les causes

  • Le stress est néanmoins très souvent mis en évidence chez les individus bruxomanes.
  • Une altération de l'occlusion dentaire liée a des problèmes dentaires
  • Une altération de l'occlusion dentaire résultant d'une manifestation psychosomatique.

Comment se diagnostique-t-il

  • La pleinte de votre conjoint, qui se plaint grincement des dents, plus ou moins bruyant
  • l'usure accélérée des dents qu'il provoque, lors d'une visite chez le dentiste.

Comment prévenir le bruxisme

Le bruxisme, notamment nocturne, survient généralement avant la phase de sommeil paradoxal et n'est pas conscient donc pas "contrôlable".

Le bruxisme survient-il uniquement la nuit

Le bruxisme est le plus souvent nocturne (80 % des bruxomanes) et en général, on ne grincent pas des dents le jour. Cependant, on rencontre des patients qui utilisent, de jour, leurs dents pour des activités para-fonctionnelles (toute fonction autre que celle de mastication, déglutition ou phonation), ce qui aboutit à des usures plus ou moins importantes.

Comment se traite-t-il

  • En utilisant des orthèses orales (autrement appelées "gouttières") qui protègent les arcades dentaires.
  • Le recours à la toxine botulique pour relâcher les tensions des muscles mandicateurs peut également être envisagé dans certains cas.
  • Diminuer le stress

Quels sont les risques pour la santé

  • l'usure,
  • le déchaussement voire la fracture des dents,
  • la perte des tissus dentaires (émail, dentine et pulpe)
  • les douleurs articulaires et musculaires
  • l'esthétique du visage et du sourire
  • une hypersensibilité au chaud et au froid
  • des dégâts sur les gencives et les articulations temporo-mandibulaires
  • des maux de tête et des douleurs cervicales.
Prendre un rendez-vous+41 (0) 22 346 33 63
Contactez NousFormulaire de contact