La grossesse est une période où l’hygiène buccale doit être particulièrement rigoureuse. Elle représente en effet pour la future mère le seul moyen d’éviter des maladies de la bouche risquant de mettre en danger l’enfant à naître. Cela est d’autant plus important que la grossesse est aussi un moment où les possibi- lités de traiter les maladies des dents et des gencives sont restreintes.

Les changements physiques de la grossesse ne sont pas qu’extérieurs. Quand les hormones s’emballent, la bouche et les dents s’en ressen- tent également. Plus fortement irriguée, la gen- cive est plus tendre et sensible qu’à l’ordinaire, y compris aux attaques bactériennes. Elle est su- jette à tuméfaction, et sa bordure offre alors aux bactéries un endroit idéal où se fixer et former de la plaque dentaire. Un autre effet de la gros- sesse est de diminuer la salivation, ce qui réduit la protection naturelle que la salive offre aux dents en combattant les bactéries et en neutrali- sant les acides.

 

La gingivite de grossesse

Plus sensible à l’effet irritant de la plaque et du tartre, la gencive de la femme enceinte a une tendance accrue aux in- flammations (gingivites). Non soignées, ces inflammations peuvent s’étendre au parodonte et provoquer des paro- dontites dues à des bactéries dont l’ac- tion peut interférer avec le développe- ment de l’embryon. A quoi reconnaît-on une gingivite? La gencive est rougie et gonflée et se met souvent à saigner lors du brossage de dents. A ces saignements, craignant de les aggraver, la future maman réagit souvent en réduisant son hygiène buc- cale alors qu’elle devrait, au contraire, la poursuivre avec assiduité.

 

Lire la suite sur sos-gynécologue

 

Prendre un rendez-vous+41 (0) 22 346 33 63
Contactez NousFormulaire de contact